• 425protest

COMMENT CHOISIR VOTRE PAGAIE DE STAND UP PADDLE ?



Vous avez choisis votre planche de SUP, il est temps de choisir votre pagaie !

L’équipe de 425 pro vous a préparé des infos essentielles et quelques bonnes astuces pour vous guider et affiner votre choix dans l’achat de votre pagaie.

Pour beaucoup de SUPeuses et SUPers, la pagaie est l’élément le plus personnel de leur matériel.

Le choix d’une pagaie se fera en fonction de votre gabarit, de votre type et niveau de pratique mais aussi de votre porte monnaie.


1. CHOISIR SA PAGAIE EN FONCTION DE SON INTENSITÉ DE PRATIQUE

Dans le choix des pagaies, comme dans le choix des planches de Stand Up Paddle, vous trouvez une variété importante de qualité et de prix (de 50€ à plus de 500€ pour une pagaie). Il est donc important que vous vous orientiez vers le bon modèle, en fonction de votre intensité de pratique.

  • Pour une pratique occasionnelle, vous pouvez choisir une pagaie (réglable ou fixe) avec manche aluminium et pale en plastique. Ces pagaies sont très bon marché mais leur poids est assez élevé. Leur efficacité reste limitée.

  • Pour une pratique régulière, vous pouvez opter pour une pagaie (réglable ou fixe) avec un manche hybride en fibre de verre/carbone ou full carbone et avec une pale en fibre, c'est un bon compromis rapport qualité/prix. Vous aurez une pagaie un peu plus solide et légère avec une meilleure efficacité dans votre coup de rame.

  • Pour une pratique intensive, nous vous conseillons de choisir une pagaie en carbone, un matériau plus rigide et robuste, et à la fois plus léger, ce qui vous garantira des sessions intensives beaucoup plus agréables. Leur efficacité est maximale et le transfert d’énergie se fait sans déperdition. Le coût sera également plus intensif ;-)

2. CHOISIR SA PAGAIE EN FONCTION DE SON NIVEAU DE PRATIQUE

Ici, deux choix s'offrent à vous : Soit une pagaie réglable, soit une pagaie fixe :

  • Pagaie réglable : Si vous êtes débutant, on vous conseillera de vous orienter vers une pagaie réglable. Tout simplement parce que vous aurez l'avantage de pouvoir la régler et d'affiner la longueur au fur et à mesure de votre progression. Parmi les pagaies réglables, vous pourrez trouvez des modèles démontables en 2 ou 3 parties, en aluminium, fibre ou carbone.

Avantages : possibilité de régler la longueur, utilisation familiale, prix, utilisation balade/race/SUP Surf.

Inconvénients : poids, manque de nervosité, possibilité de jeu entre les éléments du manche, déperdition d’énergie, perte de flexibilité, entrées d’eau possible dans les éléments.

  • Pagaie fixe : Si vous avez un niveau intermédiaire à confirmé, le choix d'une pagaie fixe sera évident. Elle sera adaptée à votre taille, votre niveau et à votre pratique. Elle sera également plus légère et plus réactive.

Sur le marché, vous trouverez des pagaies fixes vendues sous 2 formats :

  1. Des pagaies avec la poignée, le manche et la pale démontés : vous pourrez alors couper le manche, soit près de la poignée soit près de la pale). Nos Pagaies 425 pro sont livrées sous ce format.

  2. Des pagaies avec la pale déjà collée (vous devrez alors couper le manche uniquement du côté de la poignée).

Avantages : légèreté, nervosité, efficacité, beauté de la pagaie.

Inconvénients : impossible de régler la longueur (sauf en la coupant pour réduire la longueur), difficile à prêter à une autre personne de taille différente.

  • Astuce collage : Pour coller les éléments de votre pagaie, vous pouvez utilisez de la colle à chaud, cela vous permettra de coller et décoller à volonté la poignée et la pale (idéal en voyage et dans les débuts de réglage de longueur).


3. CHOISIR LA TAILLE DE SA PAGAIE

Une pagaie de SUP est constituée d’une poignée, d’un manche et d’une pale.

La longueur de la pagaie prend en compte ces 3 éléments réunis.

Vous pourrez définir la taille de votre pagaie en fonction de votre pratique :

  • En mode balade : Vous pouvez opter pour une longueur de pagaie comprise entre + 15 cm et + 20 cm par rapport à votre taille. Cela vous permettra de rester assez droit sur votre planche, de pagayer sans trop d’effort, et de profiter du paysage.

  • En mode course : La longueur de votre pagaie pourra être comprise entre + 10 cm et + 20 cm par rapport à votre taille. Courte pour plus de fréquence, idéal en Downwind ou en Beach Race. Et longue pour avoir plus d’amplitude, pour les courses sur eau plate, où il faut de la puissance et maintenir l’inertie de la planche.

  • En SUP Surf : La longueur de la pagaie sera votre taille - 5 cm à +10 cm, pour plus de maniabilité dans les vagues et aussi parce que les planches de SUP Surf sont moins épaisses que les planches de SUP Race, vous êtes moins haut sur l’eau.

Chaque pratiquant à son propre style et son coup de rame, et pour 2 individus de même taille, il n’est pas forcé qu’ils utilisent la même longueur de pagaie. Jambes plutôt tendues ou plutôt fléchies, buste droit ou incliné, planche à pont plat ou creusé, conditions de mer et de vent… Comme vous le voyez, d’autres facteurs rentrent en compte pour définir la bonne taille de votre pagaie. Le mieux est de tester plusieurs tailles et au fur et à mesure de votre progression, et vous trouverez celle qui vous convient le mieux.

Voici des bons indicateurs pour savoir si votre pagaie est à la bonne longueur (et si votre gestuelle est correcte) :

—> Mal aux épaules / Vous tapez régulièrement votre planche avec votre pagaie = Pagaie trop longue (risques de tendinites aux épaules et aux coudes / et d’abîmer votre planche et votre pagaie)

—> Mal en bas du dos / vous effleurez l’eau avec le bout de la pale = Pagaie trop courte (risques de douleur prolongées aux lombaires / votre gestuelle est inefficace)


4. CHOISIR LA PALE ET LE MANCHE DE SA PAGAIE

Pour affiner votre choix, vous devez connaitre quels types de pale et de manche seront les plus adaptés pour vous.

Deux éléments sont importants pour le choix d’une pale :

La largeur de la pale :

  • Plus la pale de votre pagaie est étroite, moins vous avez besoin de fournir d’effort à chaque coup de pagaie. Cependant, vous devez garder une cadence assez élevée pour ne pas perdre en vitesse. Forme de pale idéale en downwind et beach race.

  • Plus la pale est large, plus vous devez fournir d’effort pour tirer sur la pagaie. Vous gagnez en puissance et donc en vitesse, sans avoir à augmenter la fréquence de pagayage. Forme de pale idéale sur eau plate.

  • Sur les pagaies moyenne et haute gamme, la surface de la pale est souvent indiquée dessus. Cette surface est exprimée en square/inch (in2) ou en centimètre carré (cm2), mais pour faciliter les choses, nombreux fabricants utilisent maintenant une classification par taille : XS, S, M , L voire XL.

La forme de la pale :

  • Plus la pale de votre pagaie est allongée et fine, plus vous irez chercher les masses d’eau fixes en profondeur (puissance) et vous remarquerez que vous toucherez moins les rails de votre planche.

  • Plus le bout de la pale est carré, plus vous aurez d’accroche, mais ce type de pale ne pardonne pas les erreurs gestuelles. En cas d’erreur de placement, votre pale aura tendance à riper de gauche à droite dans l’eau.

  • Plus la pale de votre pagaie est arrondie (en forme de goutte d’eau), plus elle vous pardonnera les erreurs de placement. En contre partie, vous aurez plus d’accroche et vous aurez tendance à toucher un peu plus la planche avec votre pale.

Les manches :

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, il en existe de plusieurs constructions : aluminium, fibre de verre/carbone, full carbone.

  • Les manches en aluminium sont lourds et rigides. À réserver uniquement pour une pratique occasionnelle et de location.

  • Pour les manches hybrides fibre de verre/carbone, plus la part du carbone est élevée plus la pagaie sera légère et résistante. Le bon compromis qualité/prix est du 50/50.

  • Les manches en carbone sont légers et résistants tout en offrant de la flexibilité à votre coup de rame. Attention tout de même aux impacts et chocs violents qui peuvent les fragiliser. Il existe aussi une graduation de flexibilité pour les manches full carbone. On parle de manche SOFT, MEDIUM ou HARD. SOFT pour plus de flexibilité (plus facile) et HARD pour plus de réactivité mais cela demande aussi plus de puissance. Le bon compromis est le MEDIUM.

5. LES PAGAIES 425 PRO

Les pagaies 425 pro ont été développées par Jerry Mihimana et Georges Cronsteadt et sont utilisées par de nombreux rameurs de renom comme Robert Teritehau, Noic Garioud, Enzo Bennett, Yoann Cronsteadt, Manutea Millon, Nats Teriitahi et bien d’autres.


Pour permettre d’optimiser votre coup de rame selon les conditions dans lesquelles vous voulez évoluer, 425 pro s’est focalisé sur 3 types de manches (SOFT, MEDIUM, HARD) et 3 types de pales présentées ici :

  • La IMPACT est une pale spécialement conçues pour les sprints et le flat water (eau plate). Pale allongée avec un bout assez carré. Elle permet de réduire en surface et garder une accroche et une puissance très impressionnante.

  • La WEAPON pro signature de Georges CRONSTEADT est la pale la lus appréciée de toutes. Elle a été étudiée pour avoir le juste équilibre entre l’accroche et la souplesse. Elle donne une sensation très agréable de facilité et d’endurance tout en restant très efficace. On la retrouve sur de nombreux podiums de courses internationales. Pale parfaite pour les downwninds et les beach race.

  • La WAVE est une pale plus courte et plus large, en forme de goutte d’eau. Donc plus puissante et aussi pardonnante pour le SUP Surf. Explosivité, maniabilité et appuis sont ses points forts.

Quelque soit votre choix de pagaie, de modèle, de marque, prenez-en soin, elle vous suivra sur chaque session et vous permettra d’aller loin sur l’eau !

#PAGAIESUP #COMMENTCHOISIRSAPAGAIE #SUPPADDLE #PAGAIESTANDUPPADDLE

505 views